D’un super anniversaire à un voyage initiatique!

Coucou mes feux follets!

Ici une Bubulle de retour, très temporairement, à la civilisation! Bon commençons par le début!

Pour mon anniversaire, des choses magiques me sont arrivées, comme une renaissance… Je voulais louer une voiture mais n’en avais pas les moyens seule… Alors, la vie à mis sur mon chemin une compagnonne de voyage qui a décidé de m’accompagner à l’aventure après une brève discussion en ce beau matin.

J’ai été couverte de cadeaux ce jour-là: un magnifique bracelet fait maison par Donia (ma fameuse compagnonne!), une coupe de cheveux offerte par Anya (une backpacker/ coiffeuse tchèque toute mignonne) et des cocktails brésiliens à volonté concotés par Emanuel (cf. post précédent!). Après avoir festoyé copieusement, nous avons fini la soirée dans une symbiose musicale universelle chez Sharon (une résidente locale) au son de dizaines d’instruments différents joués par tous les participants!

Le lendemain, c’est le grand départ Donia et moi sautons dans Providence (nom que nous donnerons à la voiture pas longtemps après) et nous partons, au hasard, là où la vie nous mène. Le premier soir nous arrivons à Cape Foulwind (au sud de Westport) et du haut d’une majestueuse falaise, nous contemplons la mer de Tasman et des îles/rochers.

On va au pub local pour boire une tite bière et demander s’il y a des endroits où on peu camper à l’œil dans le coin. D’entrée Derek (le patron) nous emmène dans son champs qui présente la vue imprenable sur laquelle nous nous extasiions 10 minutes plus tôt!

Nous plantons donc la tente dans cet endroit paradisiaque…

Le lendemain matin, pour remercier nos hôtes, nous nous rendons au pub pour leur donner un tit coup de main… De tondeuses à gazon, en nettoyage de pub, en boissons à l’œil et en délicieux repas, nous nous retrouvons à faire du Woofing!

Nous demeurons quelques jours heureux et productifs chez ces hôtes au grand cœur qui nous couvrent de cadeaux à notre départ ému: fringues, matelas de sol, bon sac de couchage, miel de Manuka, bouteille de vin, tout plein d’amour…

Nous reprenons la route, parce que la vie continue… Avant d’arriver sur Greymouth, un autostoppeur nous recommande le camping gratuit de Nelson Creek, cependant, alors que nous le cherchons en vain, il se met à pleuvoir… Changement de plan, nous attérissons dans un Backpacker grand luxe qui ressemble à un musée! Dès le lendemain, le soleil est revenu et si la vie a mis cet autostoppeur sur notre route ce n’est pas par hasard, alors nous décidons de trouver Nelson Creek. Nous arrivons à un petit camping en bord d’une rivière enchanteresse et départ de petites marches dans des forêts de fées. Le cadre est tellement incroyable que nous y restons 3 nuits entre musique, marches, feux de joie, baignades trèèèèès raffraichissantes et apaisement total.

Je voulais absolument aller voir les glaciers, alors nous repartons vers le sud… Une fois arrivées là-bas dégoût total. Industrie touristique aux dimensions démesurées. Des hordes de profanes dans leurs bus viennent consommer, consumer la nature au lieu de l’admirer humblement. Et des travaux, partout, des travaux… On se croirait dans Avatar: la folie humaine destructrice dans un lieu paradisiaque (qui ressemble beaucoup à Pandora qui plus est!). Alors c’est de loin que nous avons contemplé les glaciers et c’est bien mieux comme ça! Après une nuit passée dans un endroit de nature, au bord d’une petite rivière cristalline, entourées par la végétation et les oiseaux, nous repartons, toujours plus au sud. Et c’est pour nous une journée de voiture qui s’en suit, accompagnée de paysages les plus somptueux les uns que les autres. A chaque endroit, nous nous voulons pas nous arrêter, alors nous continuons… jusqu’à Queenstown! Mais là, camping interdit, PARTOUT et à 21h, impossible de trouver un backpackers…. Qu’à cela ne tienne, comme les bons vieux saoûlards, nous achetons de quoi nous réchauffer pour la nuit, puis allons en dehors de la ville pour dormir en bordure du lac sans même la tente, juste les sacs de couchage, à la belle lune (oui vraiment très belle!!!). Pas de tente, pas de camping; pas de camping, pas d’amende!!!

Ce matin un lever de soleil époustouflant nous tire des bras de Morphée. Le haut des montagnes qui surplombent l’immense lac (un des côtés fait plus de 55km!!) est comme en feu alors que partout dans le ciel, des nuages roses de barba papa adoucissent les rouges, jaunes, oranges flamboyants!

Nous sommes aujourd’hui arrivées à Te Anau où nous avons enfin pris une douche: faut dire qu’au bout d’un moment ça cocotte dans la tente!!! Et puis nous allons dormir ce soir au Backpackers: ça tombe bien, il pleut et un peu de confort et de civilisation ça fait pas de mal, avant de retourner into the wild!

A bientôt, ou pas, mes crèmes au chocolat!

Votre Bubulle de feu!



2 commentaires

  1. papypoune 19 février

    Qu’as-tu contre ma barbe?
    Poutoux

  2. hélène, pustulle&cie 28 février

Laisser un commentaire

Panik a baffin |
Tomobile Tour |
eymony |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyages en camping car
| Envie de voyage...
| Propositions Animiques